Les avantages de souscrire une assurance-vie via un courtier

Ouvrir un contrat d’assurance-vie via un courtier ou conseiller en gestion de patrimoine présente de nombreux avantages. Grâce à son expertise, ce professionnel sera en mesure de préconiser la meilleure offre d’assurance-vie à son client. Mais d’autres raisons devraient pousser les contribuables à recourir à ses services. On fait le point dans cet article.

Le courtier en assurance-vie étudie votre situation financière de façon approfondie

Un courtier en assurance-vie est un agent financier qui sert d’intermédiaire entre des clients qui recherchent un produit d’assurance et des fournisseurs qui ont des offres à proposer. Mais son activité ne se limite pas à l’assurance-vie, puisqu’il intervient aussi dans l’incendie, accidents et risques divers (IARD) et parfois dans la réassurance. Souscrire une assurance-vie via un courtier ou conseiller de gestion de patrimoine est avantageux, car ce professionnel va effectuer une étude approfondie sur votre situation financière afin de vous proposer la meilleure offre. Il va d’abord réaliser un bilan patrimonial exhaustif qui consiste à analyser les actifs (les biens professionnels, les placements financiers, les biens d’usage, etc.), les passifs (les emprunts) et les éléments hors bilan du client. Le courtier poursuit son étude sur l’analyse du profil de risque, de l’objectif patrimonial et de l’horizon de placement de l’épargnant. L’expertise du courtier se termine par la recommandation d’une offre d’assurance-vie qui s’adapte à son client. Dans certains cas, ce professionnel du conseil financier pourra même proposer un contrat d’assurance-vie sur mesure.

Le courtier en assurance-vie : un métier réglementé

Le courtier en assurance-vie conseille et guide ceux qui veulent souscrire à ce type de placement. Grâce à sa bonne connaissance des fonds d’investissement, il peut jouer la carte de la diversification. Pouvant être une personne physique ou morale, le conseiller en gestion de patrimoine a le statut de commerçant. Bien qu’il soit indépendant, c’est-à-dire qu’il n’est pas lié à une compagnie d’assurance, le courtier offre des garanties. En effet, l’article L512-7 du Code des assurances stipule que : « Tout intermédiaire d’assurance ou de réassurance et tout intermédiaire d’assurance à titre accessoire qui, même à titre occasionnel, encaisse des fonds destinés à être versés soit à une entreprise d’assurance, soit à des assurés, ou qui a recours à un mandataire non agent chargé de transmettre ces fonds, doit souscrire une garantie financière spécialement affectée au remboursement de ces fonds aux assurés ». À noter que pour être autorisé à exercer son activité, il doit avoir un statut de conseiller en investissement financier.

Pourquoi faut-il souscrire à une assurance-vie ?

L’assurance-vie figure parmi les placements préférés des Français. En effet, l’ouverture d’un contrat d’assurance-vie est un moyen de préparer sa retraite, sécuriser son épargne et anticiper un projet d’investissement. Chaque souscripteur bénéficie d’une fiscalité avantageuse ; un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans peut profiter d’un abattement annuel de 4 600 € et de 9 200 € pour un couple. En outre, le contribuable est entièrement libre de choisir la périodicité de ses versements (mensuelle, trimestrielle ou semestrielle). Enfin, en souscrivant à une assurance-vie, il est possible de retirer à tout moment (partiellement ou intégralement) le capital épargné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *