Le crédit à choisir pour financer ses études

Un crédit étudiant est un type de crédit à la consommation. Il est conçu spécialement pour financer les études supérieures. Mais quel est le meilleur crédit pour financer les études ?

Particularité et modalité d’un crédit étudiant

Avant de se lancer dans un prêt étudiant, il est nécessaire de bien s’informer sur ce type de crédit.

Particularité d’un prêt étudiant

Accordé pour subventionner les études, le prêt étudiant est un crédit à la consommation destiné pour faciliter les parcours pour les études supérieures sans avoir à travailler comme un forcené. Il se caractérise par son mode de remboursement différé. C’est-à-dire que l’étudiant débutera son paiement à la fin de son cursus universitaire.

D’autant plus, le prêt étudiant possède un taux d’intérêt réduit par rapport à d’autres crédits à la consommation classique. Toutefois, le montant de ce dernier peut varier entre 1 000 à 45 000 euros pour une période de remboursement de 2 à 10 ans en moyenne. En effet, nombreux sont les facteurs qui définissent le montant du prêt tels que le type de banque, le revenu, et la caution.

Conditions d’obtention et critères d’éligibilités

En général, les conditions d’obtention d’un prêt étudiant auprès des banques sont tous similaires. L’étudiant en question doit être majeur (18 ans minimum), être affilié au sein d’un établissement et pouvoir le justifier par une carte d’étudiant, avoir 28 ans maximum, parfois 30 ans dans certaines banques à la date de la conclusion contractuelle.

Avoir une caution ou un garant est parfois utile pour l’accord du prêt. En effet, les étudiants ont des budgets souvent insuffisants. Ceci dit, les parents et les proches sont les mieux placés pour porter garant au moment de conclusion du prêt. Dans le cas contraire, l’État se charge (la banque publique de l’investissement) de payer les mensualités en cas de défaillance de l’emprunteur (15 000 euros maximum).

Choisir son crédit étudiant

Pour bénéficier d’une meilleure offre, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les banques.

Comparaison des offres

Néanmoins, les comparateurs et simulateurs de crédits sont là pour donner un avantage sur la négociation. Deux points sont à examiner. Tout d’abord, le taux annuel effectif global (TAEG). Étant déterminé par la banque, il varie à proximité de 1 % pour un prêt étudiant . Ensuite, il convient d’assurer la compatibilité de l’offre selon ses capacités de remboursement comme la prise en compte des différentes modalités de paiement. Par ailleurs, en France, il faut chercher aussi des banques en partenariat avec les écoles qui offrent des taux préférentiel et des conditions aménagées.

Prêt à taux zéro

Sachez qu’il existe un crédit étudiant à taux zéro. Il se diffère d’un prêt étudiant classique par le montant de prêt accordé qui est limité à 1 500 euros maximum. Puis, il n’y a pas d’intérêt (seul le capital emprunté est à rembourser). Ensuite, le différé de remboursement n’est pas toléré. Et il est surtout destiné pour les étudiants ayant des nécessités particulier tels qu’un permis de conduire, ordinateur, etc.

Dossier à fournir

Évidemment, afin de contracter un prêt étudiant, il est nécessaire de se munir des documents suivants : copie recto verso d’une pièce d’identité en cours de validité, une attestation de scolarité, un justificatif de revenus  et un justificatif d’habitat. Concernant ce dernier, celui du garant et celui de l’emprunteur sont tous à emmener s’ils ne se logent pas à la même adresse. Il est à noter que ces paperasses sont à joindre à la fois par l’emprunteur et par la caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *