Comment évolue le marché immobilier belge en 2017 ?

L’année 2016 a été une année faste pour le marché immobilier belge. C’était le moment où jamais d’acheter. La question est de savoir si la même dynamique est observée pour l’année 2017, comment a évolué le marché immobilier, en régression, avec des hausses des prix, hausses des transactions ?

Hausse jusqu’à 13% des transactions immobilières

Les baromètres s’affolent puisque dès le premier trimestre 2017, les transactions immobilières ont déjà augmenté de 4,51% par rapport au dernier trimestre 2016 pour le marché flamand. Pour la Wallonie, on serait plus dans la stabilité, avec une progression entre 0,56 et 0,66%. Mais la progression est spectaculaire du côté des Flandre et de la région bruxelloise puisqu’on a enregistré des bonds de 12,5%, jusqu’à 13,6% dans les régions voisines de Bruxelles.

Quid des prix ?

Qui dit hausses des transactions dit hausses des demandes, donc hausses des prix. Finalement, il n’en est rien puisque les prix sont toujours restés stables. Des baisses de 2,5% ont même pu être enregistrées. En Wallonie par exemple, le prix moyen d’une maison est passé à 176 694€ (contre 178 536€ à la fin de l’année 2016), soit une baisse de 1%. Cette baisse atteint 2,7% en Brabant wallon. En région bruxelloise, le prix est même reculé de 6,4% en quelques mois seulement.

Ceci étant, ce recul concerne davantage les maisons que les appartements. Le prix de ces derniers a en effet progressé d’un peu moins de 4% depuis le dernier trimestre de l’année précédente pour tout le territoire. Dans la province de Luxembourg, les appartements ont même progressé de 27%, de 10,7% en Liège.

Au final, le marché immobilier belge reste toujours aussi attractif que l’année précédente. Mais les notaires restent tout de même vigilants, en notant que les prix dépendent également de la qualité des biens proposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.